Assurance : comment gérer les dommages de sa piscine ?

Assurance : comment gérer les dommages de sa piscine ?

La piscine est un lieu privilégié de divertissement, un sanctuaire de bien-être. Cependant, elle est souvent le théâtre d'un drame ou d'un sinistre. Le conseil d'un assureur vous sera essentiel pour traverser ces évènements.

Quelle est la couverture d'une garantie piscine ?

L'assurance habitation possède en option une garantie piscine qui couvre tous les éléments de la piscine à savoir : la piscine elle-même, l'aménagement immobilier destiné à la protection et à la décoration du lieu, les matériels de pompage, de chauffage et de sécurité, les panneaux photovoltaïques dédiés au chauffage de l'eau, les accessoires d'entretien et l'équipement d'épuration.

Cette garantie a aussi vocation à couvrir les évènements pouvant nuire au bon fonctionnement de la piscine, notamment :

  • L'incendie, la casse de la couverture, la détérioration des chauffages
  • Les intempéries comme : la tempête, l'avalanche, la grêle, la neige accumulée sur la piscine.
  • Les catastrophes naturelles faisant l'objet d'un arrêté ministériel
  • Les problèmes électriques qui endommagent les appareils électriques de la piscine : court-circuit, surtension, sous-tension, foudre, etc.

Les démarches à suivre en cas de sinistre

Si le sinistre relève de la couverture piscine de votre assurance habitation, vous devez le déclarer à votre compagnie d'assurance au sein des 5 jours ouvrés après l'évènement. Le jour même de l'accident, faites l'inventaire des matériels endommagés, prenez des photos et ne touchez à rien.

Pour éviter que la situation ne s'aggrave sur le lieu, prenez les mesures adéquates : déroulez des rubalises pour interdire toute pénétration dans la zone. Vous pourriez être tenté de faire réparer le dégât, mais vous ne devez pas le faire sans avoir informé votre assureur. Si le sinistre a été provoqué par une catastrophe naturelle ou technologique (l'explosion de l'usine d'à côté par exemple), attendez que l'arrêté ministériel soit publié au journal officiel pour faire une déclaration. Ne vous inquiétez pas, après cette date vous avez 10 jours pour cela. Découvrez dans ce site spécialiste des assurances http://www.assurance-maison.org/ plus de détails sur les démarches à faire en cas de sinistre.

Votre assurance responsabilité civile et la piscine

L'assurance piscine d'une MRH comporte aussi une garantie responsabilité civile qui est destinée à dédommager les accidents ayant lieu sur la piscine, les noyades notamment.

Cette garantie passe par la mise en place d'un dispositif de sécurité sur le lieu. Si vous êtes propriétaire, vous avez le choix entre 4 dispositifs de sécurité : soit un abri de piscine, une barrière de sécurité, une couverture ou une alarme de sécurité aux normes AFNOR. La présence d'aucun de ces matériels entraînera la déchéance de l'indemnisation en cas de sinistre.

Quant à leur installation, la loi exige de faire appel à un professionnel certifié : un fabricant, un vendeur, un installateur de dispositifs de sécurité ou un contrôleur technique agréé par l'État. Si le dispositif est déjà en place, vous devez le faire attester par ces agents ou par vous-même, en reprenant les termes d'un modèle réglementé.


Articles

Comment protéger une piscine creusée au niveau de l'assurance ?

Comment protéger une piscine creusée au niveau de l'assurance ?

Le nombre de piscines privatif en France va bientôt franchir le cap des 2 millions. Ce qui témoigne l'engouement des Français pour ce bain. Comme tous les autres propriétaires, vous cherchez une assurance......