Mode d'emploi : assurance habitation et piscine


couleur frais verre

Incontournables pour les habitations modernes, les piscines sont le reflet d'un art de vivre. Cependant, elles peuvent engendrer de sérieux problèmes en cas de noyade, de dégradation ou de vol. Une assurance habitation multirisque prend en charge votre piscine et tous ceux qui l'utilisent.


Que couvre une assurance habitation piscine ?

L'assurance logement piscine couvre tous les accidents et sinistres liés à l'utilisation de l'installation, notamment la noyade dans le pire des cas. Comprise dans la couverture responsabilité civile, cette garantie permet de dédommager en cas de sinistre l'assuré, sa famille, ses invités, ses préposés ainsi que toutes les personnes qui utilisent l'installation à leur insu.


Notez que pour être couverte, la piscine doit être déclarée à la compagnie d'assurance, au moment de la signature du contrat ou lors de sa construction. Cette déclaration est la condition sine qua non d'une indemnisation en cas de sinistre. Certains établissements d'assurance français comme AXA ou AG2R appliquent des règles très strictes en matière d'indemnisation. Avant de s'engager auprès de ces enseignes, veuillez lire attentivement la police d'assurance. Cela vous évitera les mauvaises surprises.


Extension de la garantie piscine logement

L'assurance piscine peut faire l'objet d'une extension de garantie pour couvrir les dégâts spécifiques. Les formules proposées par Amaguiz permettent à l'assuré de profiter d'une protection :

  • Anti vandalisme: couvrant les dispositifs de sécurité et matériel d'entretien du bain, à savoir l'abri de piscine, la couverture de sécurité, l'alarme ou la barrière de protection, les robots nettoyeur, le chauffage, la pompeuse, voire le local d'accès à l'endroit.
  • Anti-tempête
  • Anti effondrement de maison


À part couvrir la responsabilité civile et les matériels, la garantie piscine couvre aussi les types de bains suivants :

  • Les spa et jacuzzi
  • Les piscines biologiques
  • Les installations semi ou totalement enterrées couvertes par un dôme, une véranda ou une serre.

Les variantes gonflables ne sont pas prises en compte dans l'extension de garantie piscine. Pour les couvrir, il faudra opter pour une assurance dépendance. Dans ce cas, le matériel doit être entreposé dans un local non rattaché à la résidence principale. Pour mieux vous informer, retrouvez également plus d'informations sur http://www.assurance-guide.net/ et n'ayez plus de doute.


Les obligations à respecter pour se faire indemniser

Pour se faire dédommager, l'assuré doit respecter certaines mesures de sécurité. Les piscines enterrées construites après 2004 doivent être équipées au moins de l'un des 4 dispositifs de sécurité suivants :

  • Une alarme de piscine normalisée NF P90-307
  • Un portillon de piscine NF P90-306
  • Une couverture de sécurité NF P90-308
  • Un abri de piscine NF P90-309


Retenez que le fait de ne pas utiliser ces équipements règlementaires peut entraîner la déchéance de l'indemnisation et exposer le propriétaire à des risques de sanctions pécuniaires graves pouvant aller jusqu'à 45 000 euros. En général, il est difficile d'évaluer l'indemnisation obtenue sur un accident lié à une piscine. De plus, en cas de vol ou dégât, l'assureur peut appliquer une franchise, ce qui complique davantage le calcul.



Articles

Assurance : comment gérer les dommages de sa piscine ?

Assurance : comment gérer les dommages de sa piscine ?

La piscine est un lieu privilégié de divertissement, un sanctuaire de bien-être. Cependant, elle est souvent le théâtre d'un drame ou d'un sinistre. Le conseil d'un assureur vous sera essentiel pour traverser......

Comment protéger une piscine creusée au niveau de l'assurance ?

Comment protéger une piscine creusée au niveau de l'assurance ?

Le nombre de piscines privatif en France va bientôt franchir le cap des 2 millions. Ce qui témoigne l'engouement des Français pour ce bain. Comme tous les autres propriétaires, vous cherchez une assurance......